Une aide pour utiliser nos services ?

Nous appeler

du lundi au vendredi de 9h à 12h

(Appel non surtaxé)

09 72 63 22 66 09 72 63 22 66

Nous écrire

Nous vous répondons sous 48 heures

(jours ouvrés)

Contacter

Consultez la FAQ

Centre d'aide questions/réponses

S'informer

Nous écrire

Maître Vanessa MARTINEZ à Aix-en-Provence

1 cours Gambetta, 13 100, Aix-en-Provence

Visiter son site internet

04 42 29 52 07

Titulaire du certificat d’aptitude à la profession d’avocat, j’ai prêté serment au barreau d’Aix en Provence en 2004. J’ai ouvert mon propre cabinet en janvier 2009, et j’ai toujours exercé dans le domaine du droit du travail.

J’ai toujours fait le choix d’intervenir aussi bien du côté employeur que du côté salarié, ce qui me permet d’avoir une vision globale de la matière, très utile dans la mise en place d’une stratégie pertinente dans les dossiers. Je peux ainsi anticiper et analyser la stratégie de mes contradicteurs grâce à l’expérience acquise.

Le droit social, plus communément appelé droit du travail, est une matière extrêmement complexe, car la matière fluctue en fonction de la jurisprudence et nécessite une connaissance parfaite des décisions intervenues. Le droit du travail ne permet pas de s’y intéresser de manière accessoire, car toute erreur commise peut compromettre une procédure de manière irrémédiable.

Pourquoi prendre un avocat ? Parce que le droit du travail est aussi déterminé par certaines actions à mener en amont, qui concernent le salarié, tout comme l’employeur. Ces actions sont stratégiques, et ont lieu avant même la saisine du Conseil de Prud’hommes, et précédent donc le déroulement de la procédure.

Ainsi, un employé aura plus de chance d’obtenir gain de cause en justice en ayant été conseillé préalablement sur la conduite à tenir lors de la mise en œuvre de son licenciement, ou aiguillé dans les différents modes de rupture qui s’offre à lui, si ce dernier souhaite rompre son contrat.

Il en ira de même pour une entreprise, qui aura plus de chance de mener à bien les décisions arrêtées à l’encontre de ses salariés, ou tout simplement celles concernant le fonctionnement général de la société, en étant guidée dans les affres du code du travail et de son formalisme drastique par un avocat.

Malheureusement, le droit social est une matière extrêmement complexe, qui ne permet pas de s’y intéresser de manière accessoire, car toute erreur commise peut compromettre une procédure de manière irrémédiable. En effet, une fois la lettre de licenciement rédigée, ou le courrier destiné à son employeur envoyé, il n’est plus possible de revenir en arrière, et l’avocat devra se contenter de composer avec une procédure imparfaite et ses conséquences.

Une fois que le Conseil de Prud’hommes est saisi d’une contestation, la procédure contentieuse commence. L’avocat aura alors pour mission de d’assister ou de représenter son client par devant la juridiction saisie.

Par ailleurs, j’interviens régulièrement dans le cadre de formation en droit du travail auprès d’entrepreneurs qui souhaitent être aiguillés dans les conduites à tenir, et veulent être informés des procédures devant être mises en place. Cela nécessite une mise à jour régulière de mes connaissances afin de pouvoir dispenser les dernières évolutions en la matière. Je suis donc totalement réactive dans mes dossiers compte tenu des connaissances que je suis contrainte de mobiliser pour ces formations.

Je privilégie dans mes dossiers un partenariat avec le client, dans le cadre d’un dialogue et d’un contact régulier, qui me semble impératif à la bonne gestion d’une procédure.